Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Je Suis

  • : Mathea's brainwriting
  • Mathea's brainwriting
  • : Detout & Derien dans ce monde en cool-heure, un signe, des maux, avant que ma mémoire ne s'affaisse ou que mes yeux ne s'effacent...
  • Contact

Objets Perdus

Archives

23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 05:31

« Nous habitons tous des planètes éloignées ».

Tiré de la chanson Prends ce que tu veux
TELEPHONE
Groupe de rock français

Repost 0
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 23:26

... cette mélancolie, celle qui nous file le coup de quelquechose, de blues ou de mou ou de rien du tout.
Un peu de tristesse sans savoir d'où elle vient, un peu moins d'entrain et quelques perles de chagrin, de l'inconnu qui bouscule nos p'tits riens.
On est déçu, on se trouve moche, on s'accroche, on perd confiance, on se balance, on va se promener pour ne pas y penser, on chercher à s'occuper pour oublier. Et on attend.
On attend la routine, on la guette, l'épie, la surveille. On lui ouvre la porte, on installe les repères, on veille. On s'impatiente. On piétine. On se fatigue. On s'épuise aussi.
Puis on se lance, on se cogne, on se fait mal. On s'éloigne, on se soigne. On danse. On crie. On prie.
« La voilà ! Elle arrive ! » On lui tend les bras.
Notre routine est enfin ici ! On peut commencer cette nouvelle-vie là !

Repost 0
Published by Mathea - dans {des maux}
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 22:59

Je suis une incarnation du Christ.

Lui qui est mort crucifié, abandonné de tous sur la croix, qui a été enseveli, qui est ressucité et qui est monté au Ciel.
Lui qui s'est donné pour nous et à nous, Lui qui a fait le sacrifice de son corps et de son sang pour sauver l'Humanité.

Je suis un infime morceau de son corps et de son sang, je suis son héritière, son enfant, sa descendance.
Je suis une partie de Lui, avec Lui et en Lui.

Je suis les larmes qu'Il versa, les sanglots qui Le secouèrent, la douleur qu'Il ressentit, la peur qu'Il eût, la haine qu'Il repoussa, l'espoir qui L'illumina.
Je suis le chagrin, la tristesse, l'amertume, la désolation, le désespoir qui L'enserrèrent.

Je suis son unique, son double, son trois, son tout.
Je suis le vent qui caressa sa peau, je suis la pluie qui rafraîchit son corps, je suis le feu de la foi qui Le consuma, je suis la terre qui Le porta. Je suis la vie qu'Il sauva. Je Le porte en moi.

Je suis une incarnation du Christ.

Repost 0
Published by Mathea - dans {des maux}
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 13:33

de rien.

Elancée, de sa pointe affûtée, elle dessinait, créait, traçait, esquissait, rayait, barrait, raturait, repassait, recommençait, réinventait et repartait en un tour de taille.

Gommée, brisée, échardée, d'effilée elle s'est arrondie, rabougrie.

Elle se sent aujourd'hui comme une toute petite souris. Cachée, grisée, minée.
de riens.

Repost 0
Published by Mathea - dans {des maux}
commenter cet article
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 23:50

L'envie d'écrire, encore et encore.

L'envie de partager, d'être stimulée, d'échanger, d'accéder à cette porte ouverte vers leurs autres pensées, vers leurs mondes éloignés, vers leurs cerveaux encombrés, de mots, de maux, d'images volages, d'images sages, de fantasmes, fantaisies, rêveries.

Les lire encore, les parcourir, découvrir leurs trésors.

Apprendre à les connaître, les oublier puis les reconnaître, leur donner l'envie de se retrouver après s'être si longtemps évadés.

Et si on recommençait l'aventure ? Et si on repassait un coup de peinture, on changeait la toiture, on retapissait les murs... Et si on revivait les joies et les peurs, les drames et les pleurs ?

Et si on se remettait... ensemble.

 

À eux

Repost 0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 23:42

C'est plein de couleurs, feux multicolores,
c'est plein de nouveaux bruits, fonds sonores,
une différente mélodie de celle de l'aurore.
Ce sont les gens assis sur leurs marches d'escaliers,
seuls ou en groupe, à observer, à discuter.
Ce sont ces quelques piétons doublés, ces voitures croisées.
Des sportifs du soir, des amis du noir, des amoureux de l'espoir.

Et moi au milieu de tout ça, perchée sur mon bixi, savourant ces instants fortuits.

C'est beau une ville la nuit !
Tout y semble permis.

Repost 0
Published by Mathea - dans {des maux}
commenter cet article
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 09:09

« Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie ».

MONTESQUIEU
Philosophe et écrivain français

NDRL : et de sport aussi ! et de tricot, et de ...

Repost 0
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 22:45

« N'ai-je pas raison de me lamenter sur ce que l'homme a fait de l'homme ? »

Tiré de Lines written in early spring
William WORDSWORTH
Poète anglais

NDLR : ceci juste après avoir regardé "Le village" de Night SHYAMALAN...

Repost 0
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 06:01

« Mentir, moi, jamais, la vérité est bien trop amusante ».

Extrait du film Hook
Steven SPIELBERG
Réalisateur, scénariste et producteur américain

Repost 0
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 05:08

« À un enfant, quel que soit son âge, on n'a jamais le droit de voler la fin d'une belle histoire ».

Tiré du Le Concerto en ut majeur
Maurice SCHUMANN

Homme politique, journaliste et écrivain français

Repost 0