Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Je Suis

  • : Mathea's brainwriting
  • Mathea's brainwriting
  • : Detout & Derien dans ce monde en cool-heure, un signe, des maux, avant que ma mémoire ne s'affaisse ou que mes yeux ne s'effacent...
  • Contact

Objets Perdus

Archives

6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 05:01

Petit homme blanc, bienvenue ici, je te souhaite d'être mon ami.
Petit homme blanc, ne crois pas ton pays, tu n'es pas un ennemi.

Dépose tes armes, laisse donc couler tes larmes et viens te réchauffer au creux de nos vertus.
Mais c'est la guerre ! nous dis-tu, mais au fond de toi tu n'y crois plus, et tu n'y a jamais cru.
La guerre est une chose réservée aux militaires, toi, qu'es-tu ?

Tu es un.
Je suis nous. Nous sommes tous.
Tu t'es tu, tué, capitulé, abandonné.

Petit homme blanc, tu ne retourneras pas à ton ancienne vie.
Petit homme blanc, dis adieu à ta mère patrie.

Laisse l'autre côté de l'océan aux plus grands,
Viens t'en nous rejoindre, enfant,
Deviens des nôtres, mari, père, amant, aimant.

Nous vivons dans le partage,
Nous léguons un héritage,
Nous donnons, nous aidons, nous sommes sages.

Petit homme blanc, ne fais pas l'histoire,
Petit homme blanc, oublie la gloire.

Tu ne sais plus pourquoi tu te bats,
Tu portes des cadavres à bout de bras,
Tu n'avances plus pas à pas.

Entre dans la lumière,
Ecoute et savoure les plaisirs de la Terre,
Échappe-toi, fuis cet enfer.

Le petit homme blanc, de guerre lasse,
en oublia qu'il était blanc, et célébra l'action de grâce.

Inspiration : Fantaisie Militaire d'Alain BASHUNG,
La Guerre de LA TORDUE.

Kaléïdos-Coop
Image de la semaine du 24 septembre 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires