Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Je Suis

  • : Mathea's brainwriting
  • Mathea's brainwriting
  • : Detout & Derien dans ce monde en cool-heure, un signe, des maux, avant que ma mémoire ne s'affaisse ou que mes yeux ne s'effacent...
  • Contact

Objets Perdus

Archives

27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 21:49
Riche.

Henri est riche.
Dans son pantalon de flanelle grise, chemise blanche de coton et pull bleu ciel en cachemire, debout face à la fenêtre, les mains dans les poches, Henri contemple la ville à ses pieds, image de l'empire qu'il a construit. À presque 70 ans, Henri se dit qu'il a de la chance. Il est en bonne santé (son médecin personnel et son dernier check up le confirment), il est fier du travail qu'il a accompli jusqu'à maintenant, il a toujours pu se ménager du temps libre pour s'adonner à sa passion de sculpture, il a ses dîners hebdomadaires au club très privé qu'il a fondé avec ses associés devenus amis, et surtout, il dispose d'une fortune dont rien que le nombre de zéro fait tourner la tête. Il lui manque pourtant un élément dans son tout pour être parfait.
Henri ne connaît pas le sentiment de plénitude qui accompagne l'homme lorsqu'à son réveil il contemple toujours avec le même regard empli d'amour la femme qui dort à ses côtés, la gratitude lorsque dans la journée il aperçoit des reflets d'argent dans la chevelure de neige de sa dame bien élégante, la béatitude lorsqu'à la tombée du jour il retrouve ce visage familier, celui de l'amour de sa vie. Henri ne connaît pas le risque d'avoir aimé, la tristesse d'avoir manqué, la peur d'avoir perdu et la paix d'avoir trouvé.
Mais Henri est riche. Il est riche d'argent.


Emma est riche.
Avec son physique à la Nicole Kidman, ses yeux bleus, ses longs cheveux blonds qui tombent librement dans son dos et sa peau blanche, sa finesse n'a d'égale que sa force de caractère et sa détermination. Du haut de ses 20 ans, elle a déjà mené beaucoup de batailles et Emma se dit qu'elle a de la chance d'avoir une famille qui la soutient inconditionnellement, des amis avec qui elle partage son quotidien, de l'argent qu'elle utilise pour l'activité de l'association humanitaire et un Amoureux qui a les mêmes valeurs et le même projet de vie.
Emma doit mener aujourd'hui la plus grande de ses batailles, son combat contre la maladie, cette ennemie qui la dévore de l'intérieur et qui la tue à petit feu.
Mais Emma vit et travaille pour les enfants d'un petit village du nord du Mali, ces enfants qui n'ont rien mais qui portent en eux la vie, alors Emma se dit qu'elle est riche. Elle est riche de son travail passion qui lui donne le souffle et l'énergie pour se battre jour après jour.


Claudine est riche.
Debout sur le seuil de la porte de leur maison, elle regarde s'éloigner ses petits-enfants qui courent vers sa fille et son gendre tout en saluant de leurs petites mains qu'elle aura essuyées au moins dix fois aujourd'hui. Son mari se tient derrière elle, les mains sur les épaules et elle sent son souffle dans son cou. Un sourire illumine son visage fatigué de rides, signes de son histoire et de sa vie de couturière et de mère de cinq enfants dans une petite ville de province d'après guerre, une vie pas toujours facile mais enfin, ses enfants mangeaient à leur faim, ils avaient un toit au-dessus de leur tête et Claudine était reconnue pour son travail, même s'il n'y avait jamais assez d'argent à la maison. Claudine se dit qu'elle a de la chance, car même avec un porte-monnaie vide, ils sont toujours parvenus à remplir leur maison de chaleur et d'éclats de rire, le coeur de leurs enfants de beaucoup d'amour, la maison de leurs amis de moment partagés et puis la maladie n'a jamais frappé à leur porte.
Alors ils n'ont pas d'argent mais Claudine se dit qu'elle est riche. Elle est riche de tout cet amour familial et amical.


Mathieu est riche.
Jusqu'à maintenant, son parcours n'a été qu'un sans fautes, enfance heureuse, hautes et brillantes études, un premier job en or qu'il quitte pour suivre sa femme à l'autre bout du monde, dans ce petit bout où il montera une affaire vinicole qui fonctionne à merveille et qu'il revendra à très bon prix. À peine entré dans la fleur de l'âge, Mathieu a gagné à la loterie, passe ses week-end à naviguer avec ses deux meilleurs amis et sera bientôt papa. Mathieu se dit tous les jours qu'il a de la chance d'être né sous une bonne étoile.
Pourtant Mathieu ne sait pas quelle est cette étoile, qui il est ni d'où il vient, il est tout le monde et personne à la fois, Mathieu se cherche et ne s'est pas encore trouvé. Alors Mathieu lève les yeux au ciel, regarde sa vie et même sans identité, il se dit qu'il est riche. Riche de cette chance qu'il a et dans laquelle il croit.


Enfin elle.
Elle est riche d'un peu de tout et de beaucoup de riens. Comme Mathieu, elle est en quête de son identité mais elle est riche de la chance du bout du monde ; comme Claudine, elle voudrait ne pas s'inquiéter des problèmes d'argent et se dit qu'au moins elle est riche de tant d'amour de ses deux familles ; comme Emma, elle construit avec son Amoureux leur projet de vie malgré une santé un peu défaillante ; comme Henri, elle est riche de temps libre qu'elle voue à sa passion et à ses amis.
Comme eux tous, elle rêve d'un monde où être seulement riche d'argent ... n'a pas tant d'importance.


Wonderful Life, BLACK

Partager cet article

Repost 0
Published by Mathea - dans {des maux}
commenter cet article

commentaires