Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Je Suis

  • : Mathea's brainwriting
  • Mathea's brainwriting
  • : Detout & Derien dans ce monde en cool-heure, un signe, des maux, avant que ma mémoire ne s'affaisse ou que mes yeux ne s'effacent...
  • Contact

Objets Perdus

Archives

12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 22:31

Les sept moi

À l'heure la plus tranquille de la nuit, alors que le sommeil s'emparait de moi, mes sept moi se mirent à converser entre eux en chuchotant ainsi :
Le Premier Moi : Ici, dans ce fou, voilà que je demeure depuis bien des années, n'ayant rien à faire que de renouveler sa souffrance le jour et son chagrin la nuit. Je ne peux plus supporter mon sort davantage ; et maintenant je me révolte.
Le Second Moi : Ton sort est meilleur que le mien, frère ; car il me fut imparti d'être le moi joyeux de ce fou. Je ris son rire et chante ses moments heureux ; et avec des pieds aux triples ailes, je danse ses idées lumineuses. Moi, je dois me révolter contre cette existence fastidieuse.
Le Troisième Moi : Que dire de moi, le moi dominé par l'amour, le tison enflammé de passion déchirante et de désirs fantastiques ? C'est moi, le moi malade d'amour qui devrais me révolter contre ce fou.
Le Quatrième Moi : C'est moi qui suis le plus misérable parmi vous ; car il ne m'a été donné que d'être une haine odieuse et une répulsion destructive. C'est moi, le moi pareil à la tempête, né dans les caves sombres de l'Enfer, c'est moi qui devrais me révolter d'être l'esclave de ce fou.
Le Cinquième Moi : Non, c'est moi, le moi pensant, le moi fantaisiste, le moi de la soif, le moi de la faim, condamné à vagabonder sans répit en quête de choses inconnues et non encore créées. C'est moi, et non pas vous, qui devrais me révolter.
Le Sixième Moi : Et moi, le moi travailleur, digne de pitié, qui, avec des mains patientes et des yeux ardents, transforme les jours en rêve et confère aux éléments amorphes une forme nouvelle et éternelle. C'est moi, l'être solitaire, qui devrais me révolter contre ce fou agité.
Le Septième Moi : Qu'il est étrange de votre part de vouloir vous révolter tous contre cet homme, sous prétexte que chacun d'entre vous a un sort prédestiné à accomplir. Ah ! Si seulement j'étais l'un d'entre vous, un moi au sort déterminé ! Mais je n'en ai point ; je suis le moi fainéant, relégué dans l'oubli, à jamais vain et inutile ; alors que vous, vous êtes occupés à re-créer la vie. Qui devrait donc se révolter, voisins ? Est-ce vous ou bien moi ?
Quand le septième moi parla ainsi, les six autres moi le regardèrent avec pitié mais ne répondirent plus ; et comme la nuit s'avançait, ils s'endormirent l'un après l'autre envahis par une nouvelle et heureuse résignation.
Seul le septième moi demeura en place à contempler et à fixer le néant, caché derrière toute chose.
Tiré de Le fou,
Khalil GIBRAN
Peintre et poète libanais

Partager cet article

Repost 0
Published by Mathea - dans {des maux}
commenter cet article

commentaires