Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Je Suis

  • : Mathea's brainwriting
  • Mathea's brainwriting
  • : Detout & Derien dans ce monde en cool-heure, un signe, des maux, avant que ma mémoire ne s'affaisse ou que mes yeux ne s'effacent...
  • Contact

Objets Perdus

Archives

27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 21:12

J'ai couché avec un autre homme.

Autre que qui ? Que mon mari. Non pas qu'il m'appartienne mais c'est l'homme auquel je suis mariée.

Et pourquoi on dit coucher d'abord ? Pourquoi pas « faire l'amour » ? On fait l'amour avec son mari mais on couche avec son amant. Je me demande si ce n'est pas plus souvent le contraire...

J'ai fait l'amour avec un autre homme.

C'était enivrant, envoûtant, bouleversant.
Son souffle me caressait à peine que j'en frémissais de plaisir. Ses mains me frôlaient que j'en tremblais de désir.

J'ai expérimenté ce qu'est un contact électrique. À chaque rencontre de son corps vers mon corps, je frissonnais. Est-ce ce qu'on appelle un coup de foudre ?

Son regard posé sur moi me déshabillait, sa bouche entrouverte m'aspirait, son coeur ouvert m'appelait. J'avais la sensation de respirer pleinement, de voir totalement, de sentir entièrement. Comme si mes sens avaient été atrophiés et rendus à néant auparavant. J'avais l'impression d'exister. Une renaissance.

Il a laissé monter l'envie, nous envahir.
Il a laissé s'exprimer la passion, nous posséder.
Il nous a laissés nous abandonner, jouir.

Mon corps s'en souvient encore. Ces ondes de plaisir extrême, arrivant par vagues, et comblant ce vide qu'est le désir. Le désir, c'est comme un trou qui vous aspire de l'intérieur, et plus la jouissance est puissance, plus cela vous pénètre d'abord, vous submerge ensuite, vous terrasse enfin.
Telle une tempête qui dévaste tout et vous inonde des pieds à la tête. Est-ce parce qu'il était gay ? Est-ce parce que je ne savais plus qui j'étais ? Est-ce parce qu'ensemble, nous n'étions ni homme ni femme, mais un(i) ?

Il m'a dit qu'il m'aimait, je ne l'ai pas cru.
Je ne voulais pas le croire.
J'avais découvert la révolution, je ne voulais plus que l'évolution.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mathea - dans {des maux}
commenter cet article

commentaires